Bonjour à tous,

Notre action de lutte pour annuler le projet de bétonnage  Coste Chaude est  désormais engagée au niveau juridique par l’intermédiaire de la CEM (Confédération Environnement Méditerranée ) et d’autres riverains aussi sont actifs.

Nous devons aussi prévoir quelle peut être l’alternative à cette gabegie et comment mettre en place les solutions raisonnables avec les politiques. J’ai eu l’occasion depuis quelques mois de rencontrer et de discuter avec différents candidats aux élections municipales toutes proches; ils ont lors de manifestations multiples montrer leur intérêt pour Coste Chaude. Notre association est apolitique mais l’avenir de notre quartier dépendra des décisions d’un de ces candidats. Je leur ai donc envoyé à tous la même lettre et leur ai posé une seule question qui me paraît essentielle pour la suite. Les autres candidats ne se sont pas fait connaître et ne m’ont jamais contacté sauf un mais celui là vous connaissez déjà son projet en détail.

Vous trouverez ci dessous ma lettre et la réponse des candidats qui m’ont tous répondu. Je ne ferai aucun commentaire mais je vous invite à relayer au plus large ces réponses sur le net et les réseaux sociaux.

Le 9 février 2020
Jean-François Bach
Président de APCC 83


La lettre envoyée

Le 1 février 2020

Bonjour,

Je vous écris en tant que président de l’association Agir pour Coste Chaude et m’adresse officiellement  au candidat aux élections municipales du 15 et 22 mars 2020. Votre réponse ou non réponse sera publiée sur notre site et les réseaux sociaux qui la relayeront.

Le mardi 10 décembre la modification du PLU a été approuvée par TPM.

Le 19 décembre le permis est déposé en mairie par Vinci Immobilier.

Le 29 janvier le cabinet d’avocats  Huglo Lepage mandaté par la CEM (Confédération Environnement Méditerranée) dépose un recours gracieux contre la modification du PLU. Notre association trop jeune ne peut ester en justice et la CEM qui a cette possibilité intervient à notre demande.

D’autres actions judiciaires suivront mais il est très vraisemblable qu’au soir du 22 mars2020  le permis de construire  ne sera pas accordé encore et les décisions de justice pour le  PLU non prononcées .

Je vous demande d’exprimer une position précise :

  • Prenez vous l’engagement d’entamer d’une façon officielle et vérifiable une révision du PLU dans les 15 jours qui suivent votre accession à la mairie ? 

Réponse du Dr Luc Patentreger

Le 1 février

Bonjour

Je ne change pas d’avis, donc je maintiens mon opposition totale au projet de Coste Chaude signé par la municipalité et la Métropole.

La liste écologiste que je mène a décidé de stopper la politique d’urbanisation des municipalités précédentes et de sanctuariser les espaces naturels. Donc nous nous engageons à réviser le PLU dans les plus brefs délais pour inscrire cette proposition (il n’y a pas que Coste Chaude). Et pourquoi pas dans les 15 jours, mais si nous gagnons, laissez-nous le temps de prendre les marques en particulier l’organisation de la Mairie, des finances, et des dossiers hérités de l’ancienne municipalité !

De toute façon, ce qui fera avancer les dossiers, c’est une politique menée avec les habitants.

Cordialement

Docteur Luc Patentreger


Réponse de M.Patrick Martinenq porte parole de M. Daninos

le 5 février

Monsieur Jean-François Bach
Président de l’association Agir pour Coste Chaude

Monsieur le Président,

Lors de votre entretien avec Monsieur Serge Daninos, le samedi 1er février, celui-ci vous a confirmé sa décision de stopper le projet immobilier (145 logements) autorisé par l’actuelle Municipalité, notamment dans le cadre d’une révision du PLU.

Mme Nathalie Hubler, Docteur en urbanisme et Expert près la cour administrative d’appel de Marseille, a été chargée par Monsieur Serge DANINOS d’étudier dés à présent ce dossier afin de lancer toute procédure utile à l’arrêt de ce projet après les élections municipales.

Pour information, Mme Nathalie Hubler, est candidate sur la Liste de Monsieur Daninos. Elle aura en charge la Délégation de l’Urbanisme et de la Transition écologique.

Nous restons à votre disposition pour une éventuelle rencontre avec Monsieur Serge Daninos et Mme Nathalie Hubler.

Cordialement.

Po Serge Daninos/Patrick Martinenq Patrick MARTINENQ


Réponse de Mme Sandra Torres

le 6 février

Bonsoir Monsieur Bach

Je vous confirme ma volonté de demander une révision officielle du PLU à la suite des élections municipales et dès le premier conseil Métropolitain. 

Bien cordialement
Sandra Torres


Réponse de M.Dorian Munoz

le 6 février

Bonsoir Monsieur Bach,

Je vous remercie de me faire l’honneur de m’interpeller en tant que candidat aux prochaines élections municipales du ‪15 et 22 mars 2020.

Concernant le PLU de Coste Chaude. Il est évident que mes réponses sont en adéquation avec mon programme pour mieux vivre à La Seyne.

En effet, la majorité de droite et Marc Vuillemot ont approuvé main dans la main le PLU lors du conseil communautaire du 10 décembre dernier.

Pour répondre à votre question, Je m’engage à travailler sur une révision du PLU dès mon installation en mairie avec les services de la ville et les habitants concernés par le projet. Et cela afin de trouver une solution positive pour tout le monde. 

De plus, je suis à titre personnel contre l’obligation de regroupement entre les HLM de Toulon et de La Seyne prévue par la loi ELAN. En effet cela nous priverait de notre libre arbitre sur le logement social. Je ne veux pas d’HLM imposés par des toulonnais que ce soit dans le quartier de Coste Chaude ou ailleurs sur le territoire seynois. Je souhaite tout simplement remettre le maire de La Seyne au centre de la politique du logement en lui redonnant la compétence de délivrer les permis de construire pour les grandes opérations d’urbanisme là où elle a été transférée à la Métropole. 

Monsieur, j’espère avoir répondu à vos interrogations. Je reste à votre disposition, pour les membres de votre association, afin de répondre au mieux à vos préoccupations citoyennes.

Cordialement, 
Dorian Munoz


Réponse de Mme Nathalie Bicais

le 9 février

Bonjour 

Comme vous le savez, je suis engagée de longue date contre ce projet immobilier de Coste chaude.

Mon engagement concerne aussi la défense des anciens terrains “Lubonis” et de manière générale je défends tout ce secteur qui doit garder sont caractère paysager. 

De nombreux quartiers sont impactés par de grosses opérations de constructions de logements partout sur le territoire Seynois, à l’encontre du bien être des riverains.

Il y a urgence à intervenir, car certains de ces projets sont très avancés, et seule une mise à plat de ces projets comme de celui qui vous concerne, permettra d’engager les recours nécessaires à leur arrêt. Des spécialistes de l’urbanisme y travaillent déjà. Nous sommes prêts.

Aussi c’est sans aucune hésitation que je m’engage à lancer la procédure de révision du PLU dès les premiers jours de mon arrivée. .

Espérant avoir répondu à vos attentes,

Bien à vous 

Nathalie Bicais

Catégories : Actualités